Comment fonctionne l’hypnose ericksonienne ?

Quand on pense à l’hypnose, on imagine la scène suivante : un homme (ou une femme), l’hypnotiseur, soumet des ordres à une ou plusieurs personnes volontaires. Les sujets tombent instantanément dans le sommeil et inconsciemment accomplissent des actes involontaires ! Pour l’hypnose ericksonienne, vous pouvez oublier cette image ! Moins impressionnante et moins directive que l’hypnose de spectacle, l’hypnose ericksonienne n’ordonne pas mais suggère !

D’où vient l’hypnose ericksonienne ?

L’inconscient fait partie de nous, mais durant longtemps (notamment après les thèses de Freud), il a été considéré comme un lieu caché et obscur isolé au plus profond de notre être. Après ses études en 1928, Milton Erickson, psychiatre et psychologue américain, découvre que l’inconscient renferme des potentialités insoupçonnées pouvant être exploitées pour apporter les changements utiles ! Pour ce précurseur de l’hypnose ericksonienne, les comportements et gestes d’une personne ne doivent pas être contrôlés par une autre durant la séance d’hypnose, mais émerger de la volonté du sujet même. Ceci en mettant au point des techniques où l’inconscient et le conscient sont exploités ensemble !

Comment se passe une séance d’hypnose ericksonienne ?

En utilisant des méthodes spécialisées, le praticien en hypnose ericksonienne amène le sujet à mobiliser ses ressources refoulées afin de déclencher la transformation intérieure, et par la suite changer de comportement et d’attitude. La démarche est souple et non dirigiste. Ce qui n’a rien à voir avec l’hypnose de spectacle, plus autoritaire, avec des inductions rapides et parfois impressionnantes!

 

L’hypnose ericksonienne s’adapte à la personnalité, à l’histoire médicale, à l’environnement et à l’humeur du sujet. Afin d’en connaître davantage sur le sujet, une anamnèse est préalablement réalisée avant de passer à l’hypnose. Sans la bousculer, doucement et graduellement, le professionnel induit la personne dans la transe hypnotique. Durant cette phase, le sujet est laissé dans un état de légère modification de la conscience pour mieux faire passer le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *